Le SEO ou le référencement naturel a pour objectif d’améliorer le positionnement d’un site web sur les moteurs de recherche pour le rendre plus visible. Cette pratique se base sur diverses méthodes visant à offrir toutes les informations aux robots d’indexation des moteurs de recherche pour que ceux-ci positionnent un site dans les premières pages de recherche des internautes. Un responsable marketing doit connaître toutes les méthodes pour augmenter la visibilité du site internet de son industrie.

Voici 10 informations importantes sur le SEO que vous ne devez jamais oublier

Des titres « qui déchirent »

Un des éléments des plus importants dans le référencement est le contenu textuel. Et concernant celui-ci, le titre est l’élément déclencheur qui fera que les internautes passeront du temps sur un article. Il doit alors refléter le sujet de l’article. Si les mots-clés sont primordiaux, puisque ce sont sur eux que portera le SEO, ils ne doivent pas pour autant remplir le titre. En gros, ce dernier ne doit en aucun cas être une succession de mots-clés puisque les moteurs de recherche prendront cela comme une suroptimisation et pénaliseront le site. Le titre doit être murement réfléchi, susciter l’envie de lire et faire 65 caractères au maximum.

Un contenu de qualité

Ce qu’il faut savoir sur le contenu des pages d’un site, c’est qu’il doit être unique à chaque fois. En effet, les algorithmes des moteurs de recherche, comme Panda de Google, n’aiment pas du tout les contenus dupliqués. Il est indispensable de produire des articles uniques pour chaque page et ceux-ci doivent être de qualité. Il ne faut pas oublier les mots-clés, qui doivent être intégrés de manière naturelle dans les articles.

Du contenu et encore du contenu

Il ne suffit pas d’un seul contenu bien optimisé pour gagner en positionnement sur les moteurs de recherche. En effet, internet est un domaine en perpétuel mouvement et évolue très rapidement. De ce fait, si un site n’arrive pas à suivre la cadence, il peut se faire reléguer à la dixième page de Google ou plus. La mise à jour régulière permet alors de rester dans la course. Il ne s’agit pas d’écrire un article toutes les 15 ou 30 minutes, il suffit d’animer les contenus présents sur la page pour attirer l’attention des robots d’indexation de Google et des internautes.

Le bon nombre de mots-clés

Bien que les mots-clés soient la base du référencement, ce n’est pas pour autant qu’il faut en abuser. Par exemple, inclure une vingtaine de mots-clés dans un petit texte de 100 mots est une pratique très mal vue en matière de SEO. Par ailleurs, cela est sanctionné par les moteurs de recherche. Alors, combien de mots-clés il faut utiliser ? Il n’y a pas vraiment de densité idéale. Il faut juste qu’ils soient proportionnels à la longueur des articles.

Un contenu spécialisé

Chaque industrie a sa spécialité. Pour avoir un contenu original et de qualité, il ne faut pas se disperser sur des sujets qui n’entrent pas dans le périmètre de spécialisation de la société. Il faut rester fidèle à la ligne éditoriale définie dans la charte éditoriale du site. Il n’y a pas de bénéfice pour une entreprise spécialisée dans les jeux vidéo d’écrire des articles sur la plomberie. Le responsable marketing devra multiplier les angles d’approches sur le cœur de son métier afin d’avoir des contenus originaux et variés.

Du contenu textuel structuré et hiérarchisé

Pour que le contenu de la page soit bien indexé par les robots des moteurs de recherche, il est nécessaire de bien le structurer et hiérarchiser les informations. Pour cela, il faut mettre le titre en H1 et les sous-titres en h2, h3, h4…

Les balises « meta »

Il faut savoir que chaque contenu d’une page dispose de balises « meta » : titre et description. Celles-ci sont très importantes en matière de SEO puisqu’elles correspondent au titre et au texte apparaissant dans les résultats de recherche. La valise meta description doit intégrer le mot-clé principal.

Le maillage interne et l’ancrage

Un référencement naturel optimal passe par le maillage interne et l’ancrage. Il est important que les contenus des différentes pages du site internet soient interconnectés. Le maillage interne définit l’ensemble des liens qui relie les pages entre elles. Concernant l’ancrage, il s’agit du procédé visant à mettre un lien hypertexte sur un mot ou une expression. Pour une ancre optimisée, il sera nécessaire d’utiliser des cooccurrences des mots-clés.

Du contenu imagé pertinent

Il faut savoir que le visuel d’un site web est un atout majeur. Il est donc important d’avoir des images de qualité afin de retenir l’attention des visiteurs sur le site. Aujourd’hui, il existe de nombreuses bases de données de photos offrant un large panel de visuels classés par thème. Dans le cas où l’entreprise utilise des photos gratuites, le responsable marketing devra vérifier que celles-ci sont libres de droit.

L’optimisation des images

Après avoir sélectionné les images pour le site internet de l’entreprise, le responsable marketing devra les optimiser pour le SEO. Pour cela, il leur suffit d’alimenter l’attribut alt de chaque image. Ce procédé est utilisé pour prévoir des erreurs d’affichage des images. Attribuer des mots et des expressions aux images permettra aux internautes de connaître ce que celles-ci contiennent.